Le fun : work is a serious game !

Dans les années 50, quand un contremaître traversait l’atelier et qu’il voyait un chef d’équipe s’amuser pendant sa réunion d’équipe, il le sermonnait. Aujourd’hui, si la même se produit, le directeur de production laisse faire son chef d’équipe en se réjouissant de sa capacité à générer de la cohésion d’équipe et une ambiance de travail vertueuse.

Plaisir et performance, un duo gagnant

De plus en plus de managers ont compris que le plaisir génère la performance au même titre que le succès apporte une bonne dose de dopamine, voilà pourquoi le plaisir est pièce maîtresse dans notre méthode de formation Active Training !

Une pincée de fun dans son management est rentable à plus d’un titre :

  • C’est un formidable régulateur social. Des réunions ou des conventions conviviales permettent de gommer les frustrations et la fatigue.
  • Le fun est le meilleur catalyseur d’innovation et de créativité car il autorise la prise d’initiative.
  • Cela permet de fidéliser les équipes car les salariés sont de plus en plus attaché à la qualité de l’ambiance dans leur micro-environnement.
  • C’est l’un des meilleurs outils de préventions des risques psychosociaux. Par exemple, il a été prouvé que le rire abaisse la tension artérielle.

Comment concilier plaisir et travail ?

Les Extincteurs Nantais existe depuis 1977. Implantée à Vertou, l'entreprise aura bientôt 40 ans et ne cesse de faire évoluer ses pratiques managériales. Nicolas Blanchard, son co-directeur utilise le fun pour maintenir ses équipes impliquées malgré les contraintes fortes liées à leur métier (dangerosité, déplacements).

Quelles sont les spécificités de ton métier ?

Nous sommes des spécialistes de la sécurité incendie. Nos missions impliquent des déplacements fréquents, parfois sur une longue période. Nos équipes doivent parfois se rendre disponibles immédiatement pour gérer une situation de crise. Enfin, nous manions des matériaux sous pression donc potentiellement dangereux.

Comment amènes-tu plus de plaisir dans ton style de management ?

Cela commence avec le recrutement, je prends bien soin de choisir des profils qui aiment travailler en équipe et partager une aventure professionnelle.
Chaque année, je planifie des moments forts basés sur des sorties autour de passions partagées. L’année qui arrive par exemple, j’emmène toute l’équipe des pompiers au congrès des pompiers en Allemagne. Pour mes 3 équipes, je prévois 2 moments forts dont un surprise. Nous aimons, par exemple, organiser des sessions de pêche assez pointues dans des endroits ciblés. J’ai beaucoup d’experts sur le sujet !
Sinon, de manière plus quotidienne, nous utilisons beaucoup l’humour. Nous nous "chambrons" les uns les autres régulièrement et ce n’est pas rare d’être la victime d’une blague potache. Il y a 2 ans, un des mes formateurs a libéré 200 escargots dans mon bureau un vendredi soir. J’en ai retrouvé encore 3 mois après ! Mes salariés sont issus d’une culture militaire, il leur faut de l’action...

Pourquoi as-tu décidé d'intégrer le fun dans ton quotidien ?

Les contraintes évoquées au début sont plus faciles à gérer dans une ambiance comme la noôtre. Si j’en juge par le turn-over quasi inexistant, je pense que les équipes y trouvent également leur compte.

Cette proximité créée avec vos équipes n'est-elle pas une limite lorsque vous vous positionnez dans un rôle de recadrage ?

Aucunement car la règle est claire. Dans nos moments fun, je ne suis pas dans mon rôle de patron. En revanche, au travail, je suis intransigeant sur les fondamentaux. Cette double dimension est parfaitement intégrée par mes équipes. Mes collaborateurs font la part des choses et dans notre culture managériale, on utilise la franchise !

Media